Banniere Blogue V2

Le passé, le présent, le futur…

Write a comment

Commentaire en bas de page

Le bonheur est partout et tout le temps. Il s’agit de lui laisser de la place pour qu’il se manifeste dans ta vie. Par contre, il y a quelques obstacles qui lui barrent parfois la route. Parmi ceux-ci, on retrouve la peur du changement, du jugement des autres ou de ton propre jugement envers toi-même, les fausses croyances qui se sont ancrées en toi depuis ta plus tendre enfance et il y a également monsieur le temps.

Le temps est un dénominateur important puisqu’il dirige toute ta vie, depuis ton levé jusqu’à tes minutes de sommeil. Il détermine combien d’heures tu travailles, combien de temps tu as pour faire l’épicerie, le nombre de jours de congé qui te sont accordés et même le temps que tu passes avec ta famille ! On tient toujours compte de tout à partir du temps. À quelle heure ton rendez-vous ? Combien de temps dure ta réunion ? Quand est-ce qu’on arrive ? Pourquoi c’est si long ? Encore une heure ! Il ne nous reste que trente minutes avant le début du spectacle… J’ai attendu deux heures à l’hôpital ! J’ai trois heures pour faire cet examen.

Tu te reconnais certainement dans l’une ou l’autre de ces situations. Si ce n’est pas une de celle-là ce sera une autre. Le temps régit tout dans notre société. Mais sois tranquille, il y a toujours une façon d’organiser les choses afin de gagner du temps, afin d’arrêter de s’inquiéter à cause de lui, pour faire en sorte qu’il soit de ton côté. Mais avant toute chose, regardons comment le temps affecte ta vie au niveau émotionnel, en décortiquant un proverbe de Lao Tseu :

  • Si tu es êtes dépressif, tu vis dans le passé ;
  • Si tu es anxieux, tu vis dans le futur ;
  • Si tu es en paix, tu vis dans le présent.

Le passé

Le passé est une étape de ta vie à laquelle appartiennent tes souvenirs. Les expériences que tu as vécues dans le passé ont forgé la personne que tu es aujourd’hui. Tu réagis d’une certaine manière aux circonstances que tu vis à cause de ce que tu as vécu dans le passé. Tu seras bien si une situation positive que tu as déjà vécue se reproduit, alors que si c’est le contraire, tu ressentiras quelque chose de désagréable. Il faut savoir que bien que le passé ait été une grande partie de ta vie, peut-être la plus grande en fait parce que tu ne connais pas encore la teneur du futur, il ne faut pas lui accordez trop d’attention. Pourquoi me demanderas-tu ? Me rappeler un bon souvenir c’est plaisant ! C’est exact, c’est plaisant.  Mais ça appartient au passé. La vie se passe maintenant, pendant que tu lis cet article et pas il y a deux, cinq ou dix ans. Ce n’est même pas hier. Si tu songes au passé, n’y accordes pas trop d’importance, parce que pendant ce temps, ta vie passe sous ton nez et tu ne la vis pas.

Qu’arrive-t-il si tu vis dans le passé ? Tu ne fais que revivre un évènement qui n’arrivera plus. Tu te morfonds dans l’espoir de revivre un sentiment, une émotion que tu as aimés et pendant ce temps, tu ne vis pas le moment présent, celui qui se passe maintenant. À force de te morfondre sur la passé, à espérer que quelque chose que tu as vécu se reproduise, tu finis par vivre des déceptions, de la tristesse et cela peut même te mener jusqu’à la dépression. Plutôt que de focaliser sur un sentiment, une émotion du passé, travailles dans le présent pour en créer de nouvelles !

Le futur

Dans le même ordre d’idées, quand tu vis dans le futur, tu ne vis toujours pas le moment présent. Tu te projètes dans l’avenir, tu espères que les choses se passent d’une certaine manière ou qu’au contraire, elles n’arrivent pas comme elles se sont déjà produites. Dans ce temps-là, tu ressens beaucoup de stress et d’anxiété, car tu perds beaucoup de ton énergie vitale à t’inquiéter au sujet de quelque chose qui ne se produira peut-être même pas ! Vais-je réussir l’examen ? Aurai-je assez d’argent à la fin du mois pour payer la maison et la voiture ? Est-ce que je vais devoir encore manquer le travail demain ? Mon spectacle va-t-il bien se dérouler ? Aurai-je de bons résultats à mon examen médical ? Tu te fais des scénarios face au futur. La plupart du temps, ces scénarios sont négatifs. C’est le propre du cerveau humain. Quoique c’est une vieille habitude qui se travaille et qui peut être changée, au même titre que d’arrêter de se ronger les ongles ou de fermer la lumière quand tu quittes une pièce. Ça demande seulement un peu plus de persévérance. Selon une étude, 90% des scénarios futuristes que tu te fais sont négatifs. Il a été démontré par des psychologues que ces scénarios ne se réalisent pour la plupart jamais ! Tous ces questionnements et ces trames négatives t'empêchent de bien fonctionner dans le moment présent, celui qui est le plus important pour toi. Il est bien sûr essentiel, quelques fois, de faire un saut dans le futur. Il faut tout de même planifier ta vie ! Mais l'important, c'est de ne pas y passer trop de temps.

Le présent

Quand tu vis le moment présent, sans penser au passé ni au futur, tu ne peux qu’être bien avec toi-même et avec ce que tu vis ! Tu ne t'inquiètes pas du futur, tu ne rumines pas les évènements passés, tu ne vis que le « ici et maintenant » ! Comment peux-tu être inquiet si tu ne penses qu’à ce qui se passe maintenant ? Comment peux-tu être triste si tu te concentres sur ce que tu es en train de faire ? Quand tu lisons un livre tu ne penses qu’à ce que tu lis et pas à ce que tu feras après ou à ce que tu as fait hier. Quand tu écoutes un film, nous es concentrés sur l’histoire, et l’espace de quelques heures, tu es dans le moment présent ! Arriver à s’ancrer dans l’instant que tu vis le plus souvent possible te permet d’être bien, d’être heureux, de se sentir libre et en paix. Il existe différentes façons de profiter du moment présent. En voici quelques-unes qui pourront certainement t'aider à demeurer dans l’instant que tu es en train de vivre, sans que ton esprit s’éparpille dans le passé ou dans le futur. Ce sont des trucs que j’ai trouvé par hasard, au gré de mes lectures, en cherchant des solutions sur Internet, en discutant avec plusieurs autres personnes, en faisant des formations. Je les partage avec toi aujourd’hui :

  • Regarde autour de toi et identifie cinq choses que tu vois, quatre choses que tu ressens, trois choses que tu entends, deux choses que tu peux sentir et une chose que tu peux goûter. (Cette technique est aussi efficace quand on vit une crise de panique, je l’ai moi-même essayée !) ;
  • Lire ;
  • Écouter de la musique ;
  • Danser ;
  • Déposer tes pieds au sol et respirer profondément ;
  • Te concentrer sur ce que tu es en train de faire (sentir, toucher, écouter, goûter) ;
  • Essayer de porter attention à de nouvelles choses que tu n’avais pas remarquées avant aujourd’hui dans ton entourage ;
  • Observer la nature, les animaux, les personnes qui t'entourent ;
  • Quand tu t'aperçois que ton esprit vagabonde, ramène-le au moment que tu es en train de vivre.

Je sais que ce n’est pas facile à faire, j'ai encore de la difficulté à y arriver par moment, mais avec de la pratique tout est possible. Aussi, tu es le seul maitre de ton corps et de ton esprit, alors il n’en tient qu’à toi de le maitriser. Je termine cet article en citant un passage que j’aime bien du livre de Dan Millman « Le guerrier pacifique ». Ce passage nous incite à rester dans le moment présent:

  • Où es-tu ? Ici
  • Quelle heure est-il ? Maintenant

Geneviève

 

Dis quelque chose ici ...
Annuler
symboles restants.
Vous arrivez ? ( Vous devez vous inscrire )
Ou poster en tant que visiteur
Chargement du commentaire ... Le commentaire sera actualise apres 00:00.

Soyez le premier pour commenter.

Infolette inscription V9

je minscris v7 

En poursuivant votre navigation sur notre site vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles En savoir plus sur les cookies