♥Ho’oponopono

Ho’oponopono

Connais-tu Ho’oponopono ? Tu ne connais pas ! Laisse-moi t’expliquer.

Ho’oponopono est une méthode ancestrale hawaïenne de pardon, qui était à l’origine utilisée pour régler les conflits qui pouvaient survenir entre les membres d’une même famille ou d’une même tribu. Lors d’une réunion familiale ou autre, on priait et on s’accordait le pardon mutuel pour rétablir les relations abimées.
Ho’oponopono est une méthode utilisée pour corriger les erreurs du passé, pour remettre droit et en ordre les situations désagréables. Il permet de nettoyer ton âme et ton esprit et de démarrer des actions qui sont correctes, honnêtes et justes.

Cette méthode hawaïenne a beaucoup évoluée au fil du temps. À ce jour, il a existé trois versions différentes. La première, le Ho’oponopono traditionnel, était utilisée pour rétablir les relations personnelles ou familiales ou encore quand une personne était malade. Elle permettait de comprendre la cause des distensions familiales ou des maladies. Lors de ces rencontres, il y avait des discussions où chacun donnait sa version des faits et où tous étaient amenés à comprendre le point de vue de l’autre, à reconnaître ses erreurs, à lâcher prise et enfin à pardonner.

Ensuite est apparue une version moderne de cette méthode ancestrale. Morrnah Nalamaku Simeona, chamane hawaïenne, a transformé la façon de pratiquer Ho’oponopono pour la rendre individuelle plutôt que sociale. Pour cette femme, « la paix commence à l’intérieur de soi ». Elle a donc introduit une nouvelle voie à la pratique du Ho’oponopono : il faut effacer les mémoires erronées et négatives gravées en toi et ce de façon individuelle, afin de continuer d’évoluer. Tu n’as donc pas besoin de l’aide des autres. Il s’agit de répéter des prières à taux vibratoire élevé et de demander l’aide de Dieu pour être libéré.

Morrnah Simeona a eu un élève qui, aujourd’hui encore, propage le Ho’oponopono moderne, avec quelques ajouts personnels. Il s’appelle Dr. Ihaleakala Hew Len. Il abonde dans le même sens que son mentor, mais sa façon d’expliquer est quelque peu différente. Il a par exemple apporté le fait que tu es 100% responsable de tout ce qui arrive dans ta vie. Il dit que certaines situations difficiles que tu vis sont provoquées par des mémoires erronées ancrées en toi et que tu dois les effacer pour te libérer. La méthode mise en place est fort simple, il suffit de répéter, dans l’ordre qui te convient, les quatre phrases suivantes :

Je suis désolé(é)
Pardonne-moi s’il-te-plait
Je t’aime
Merci

Rien de plus simple me diras-tu ? Encore faut-il comprendre ce que tu fais en prononçant ces quatre phrases. Tout d’abord, comme tu es 100% responsable de ce que tu vis, quand tu prononces ces phrases, c’est d’abord à toi que tu t’adresses. Voici mon discours intérieur quand je pratique Ho’oponopono. Je procède comme ceci :

Je suis désolée (je suis désolée Geneviève d’avoir amené cette situation dans ta vie)
Pardonne-moi (pardonne-moi Geneviève de te faire subir cela)
Je t’aime (Je t’aime Geneviève)
Merci (merci la vie de me permettre de prendre conscience de cette mémoire erronée et de me donner la chance de la nettoyer, de l’effacer)

Le Dr. Hew Len était psychologue dans un hôpital psychiatrique d’Hawaï. C’était un établissement qui soignait des patients criminels ayant commis des atrocités. Il était dangereux d’y travailler. Le docteur Len n’a jamais rencontré ses patients dans son bureau. Il les croisait dans les corridors, lisait leur dossier médical, mais c’est tout. Par contre, plus le temps passait et plus les patients guérissaient. Les responsables de l’hôpital se sont alors demandé ce que le docteur Len avait fait pour guérir ces criminels. Le docteur Len disait n’avoir rien fait de spécial. Mais devant leur insistance, il a fini par avouer : « Tout simplement, je guérissais la partie en moi qui les avait créés ». Alors pour changer un problème qui survient dans ta vie, c’est à toi qu’il revient de changer. C’est ce qu’a fait le docteur Len en guérissant la part de lui qui avait créée les attitudes de ces patients criminels. Il a guérit les énergies négatives, les pensées erronées qui se trouvaient en lui en utilisant la méthode Ho’oponopono. Il dit : « Pour que la guérison se réalise, il est essentiel d’accepter d’être 100% responsable de la (ou des) mémoires(s) partagée(s) par tous. Le seul secret est le pardon par l’amour inconditionnel de soi ».

Pas facile à accepter n’est-ce pas ? C’est toujours plus facile de mettre la responsabilité dans la cour du voisin. Ça libère l’esprit, ça efface le sentiment de culpabilité qui pourrait s’emparer de toi. Il faut comprendre que comme nous sommes tous fait d’une énergie vibratoire, tu attires dans ta vie les mêmes énergies que celles que tu vibres. Si tu as des pensées négatives, c’est ce que tu attireras. Tu en seras 100% responsable, même si tu n’en es pas conscient. Le tout c’est de prendre conscience de nos pensées et de les changer.

Il faut toujours garder en tête que tout ce que tu vis, tu l’as, d’une manière ou d’une autre, attiré à toi. Que ce soit par tes pensées, tes actions et même ce que tu as vécu dans d’autres vies. Si quelque chose arrive à ton voisin, à un membre de ta famille, à un inconnu en ta présence, tu en es responsable, car c’est dans ta vie. Mais attention ! Il n’est pas dit que si tu es responsable, tu es automatiquement coupable… Si ton enfant a des problèmes à l’école, ce n’est pas de ta faute, mais tu en es responsable. Il y a, quelque part en toi, une pensée qui a attiré cette situation. Il faut cependant faire la différence entre responsabilité et culpabilité. Selon Luc Bodin, auteur du livre « Le Ho’oponopono nouveau », tu n’es coupable de rien et tu dois absolument sortir de ton esprit l’idée de cette culpabilité. « En effet, tu es l’instigateur de la situation en l’ayant attirée dans ta vie. Par contre, ce n’est pas toi qui l’a créée. Tu lui as simplement permis de se manifester. Tu n’es pas coupable de quoi que ce soit dans cette situation. De plus, tu n’as pas conduit cette situation délétère volontairement dans ta vie. Ce sont tes pensées inconscientes qui en sont responsables. Tu as donc fait ça de manière totalement involontaire ».

Finalement, la dernière version connue du Ho’oponopono est celle du docteur Luc Bodin, dont j’ai parlé dans le paragraphe précédent. Dans son livre, il nous explique qu’il fait une différence entre le terme créateur, utilisé dans les deux autres versions d’Ho’oponopono, et le terme attracteur, qu’il préfère au premier, car selon lui tu n’es pas les créateurs des situations désagréables de ta vie, mais plutôt des attracteurs. C’est aussi lui qui a apporté la nuance entre responsabilité et culpabilité, celle-ci n’étant pas bien expliquée dans les deux premières versions, selon moi. Le docteur Bodin suggère aussi une nouvelle façon d’effacer les mémoires en utilisant autre chose que les quatre phrases du docteur Hew Len ou encore en s’additionnant à elles. En s’adressant à sa divinité intérieure, il dit : « Je demande à ce que toutes les mémoires erronées responsables de telle ou telle situation soient effacées » ou encore « Je demande la transmutation divine des mémoires négatives à l’origine de cette situation en mémoires positives ». Ensuite, il faut lâcher prise et avoir une ferme conviction que quelque chose de meilleur arrivera.

En résumé, lorsqu’une situation désagréable survient dans ta vie, tu dois :

1. Te rappeler que c’est toi seul qui a attiré cet événement.

2. Te dire : « Je demande la transmutation divine de toutes les mémoires négatives qui sont en moi et qui sont à l’origine de cette situation. »

3. Ensuite, ajouter les quatre phrases : « Je suis désolé(e), pardonne-moi s’il-te-plait, je t’aime et merci. »

4. Laisser venir et attendre que le miracle d’Ho’oponopono arrive !

Geneviève

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

♥Zéro déchet vous dites (1) ?

Zéro déchet vous dites (première partie) Janvier 2016, je débute la lecture du livre Zéro déchet de Béa Johnson. Je ne me souviens plus exactement pourquoi je me suis intéressée à ce sujet et je ne savais pas trop dans quoi je m’embarquais non plus à ce moment là,...

♥Le Reiki

Le Reiki Aujourd’hui j’ai envie de te parler du Reiki. C’est mon père qui m’en a donné l’idée en me proposant de suivre une formation Reiki. J’ai commencé à étudier un peu ce que c’est, j’ai aimé et j’ai décidé d’y consacrer un article. As-tu déjà entendu parler du...

♥ 2019 d’amour !

1er janvier 2019.   2h43 de l'après-midi. Je prends un petit moment pour moi à travers tout le brouhaha du temps des fêtes. C'est magnifique cette période de l'année, car pour beaucoup d'entre nous, cela signifie des quantités incroyables d'amour, de rire, de...

♥La cohérence cardiaque

La cohérence cardiaque Aujourd’hui, je veux te parler d’un exercice que je viens de découvrir et qui est vraiment efficace. J’en ai entendu parler pour la première fois en lisant le livre « Devenir super-conscient » de Joe Dispenza, dont j’ai déjà parlé dans la...

♥Le tapping

Le tapping Le « tapping », tu connais ? Avant de t’expliquer ce qu’est le tapping, il y a certaines notions de base que tu dois connaitre. Tout d’abord, il y a des milliers d’années, la médecine chinoise a découvert que le corps humain était traversé par plusieurs...

♥Le système nerveux

Le système nerveux Un peu de biologie ? Notre corps est composé de plusieurs systèmes différents: digestif, squelettique, musculaire, respiratoire, cardiovasculaire, nerveux, urinaire, endocrinien, tégumentaire, immunitaire et reproducteur. L’un d’entre eux, le...

♥Les quatre accords toltèques présentés aux enfants

Les quatre accords toltèques présentés aux enfants Aujourd’hui, j’ai choisi de te parler d’une lecture que j’ai faite il y a quelques années, mais qui m’accompagne depuis dans ma vie de tous les jours. Du moins j'essaie de m'en souvenir. J'ai quelques fois besoin d'un...

♥Ho’oponopono

Ho’oponopono Connais-tu Ho’oponopono ? Tu ne connais pas ! Laisse-moi t’expliquer. Ho’oponopono est une méthode ancestrale hawaïenne de pardon, qui était à l’origine utilisée pour régler les conflits qui pouvaient survenir entre les membres d’une même famille ou d’une...

♥Les enfants d’aujourd’hui, les adultes de demain !

Les enfants d'aujourd'hui, les adultes de demain ! J’ai tendance à croire que je ne suis pas ici par hasard. Sur la terre je veux dire. Et dans cette vie. Il est inconcevable pour moi de penser que je ne suis venue sur terre que, si on considère l’âge vénérable de...

♥La gratitude

La gratitude Je ne sais pas toi, mais un des moments où je ressens le plus de gratitude, c'est l'été, pendant mes vacances, quand il fait beau et chaud, que je me promène dans mon champ. La chaleur des rayons qui me caressent, l'odeur agréable des plantes qui...

Pin It on Pinterest

Shares
Share This