Banniere Blogue V2

Write a comment

Commentaires en bas de page

Zéro déchet vous dites ?

Bonjour à toi, heureuse de te retrouver !

Je t’avais promis une suite au texte «Aider la belle bleue un colibri à la fois », et bien la voilà ! Je peux supposer que si tu es en train de lire cette deuxième partie, c’est que la première t’a plu et que tu es curieux d’en apprendre davantage sur le mode de vie « presque zéro déchet ». Quand je dis presque, c’est simplement parce qu’où j’habite, et dans plusieurs autres villes aussi, il est encore impossible de devenir totalement zéro déchet puisqu’il n’y a pas toutes les ressources disponibles pour le faire. Mais je suis confiante que ça va venir !

Aujourd’hui, je vais aborder le zéro déchet dans les domaines suivants : au travail, dans la salle de bain, à l’épicerie et avec les animaux de compagnie. C’est parti !

Au travail :

Un bon point de départ pour le zéro déchet au travail est de faire tes lunchs et tes collations plutôt que d’en acheter des touts prêts. Il y a plusieurs raisons à cela et la première est que tu peux réaliser des économies substantielles. D’abord, dans ton budget hebdomadaire, mais également sur l’essence et finalement tu sauras exactement ce que tu manges (les ingrédients), car c’est toi qui aura préparé tout ça !

Pour être totalement zéro déchet dans tes lunchs, utilise des contenants et des ustensiles que tu as à la maison et que tu pourras laver, donc rien à mettre aux poubelles. Tu pourras également utiliser une gourde pour transporter tes breuvages ou une tasse en inox pour ton café, ton thé ou ta tisane. Juste comme ça, le café fait à la maison prend quelques minutes de plus le matin, mais te permet d’économiser beaucoup ! Prenons seulement l’exemple d’un café moyen dans un restaurant pour emporter, qui te coûte deux dollars chaque matin. Supposons que tu vas chercher un de ces cafés tous les matins de la semaine de travail, donc tu achèterais cinq cafés par semaine. Cela fait dix dollars multiplié par cinquante deux semaines…520 $ par année ! Tu économiseras beaucoup d’argent non ! Parce qu’acheter ton café à l’épicerie ou encore mieux dans un magasin en vrac, ça revient évidemment moins cher.

Afin d’avoir des repas chauds, tu peux utiliser un thermos plutôt que d’utiliser un four à micro-ondes. D’abord parce que ça prend moins d’énergie et ensuite parce que c’est meilleur pour ta santé. Le zéro déchet c’est partout, pas seulement dans la poubelle ! Tu peux également apporter une serviette en tissu que tu pourras laver une fois utilisée plutôt que des serviettes en papier que tu jetterais aux ordures. Voilà pour les repas au travail. Mais comme tu peux certainement l’imaginer, il y a encore plus à faire au bureau que seulement améliorer le côté alimentaire. Pour aider à la transformation de la société vers un mode de vie plus sain, tu peux aussi mettre en pratique les trucs suivants :

-Diminue le nombre d’impressions que tu fais chaque jour. (As-tu vraiment besoin d’imprimer ?)

-N’imprime les courriels que si c’est vraiment nécessaire et imprime-les en recto-verso afin d’économiser le papier.

-Opte pour l’impression en niveaux de gris, car cela nécessite moins d’encre.

-Réutilise les feuilles qui ne sont imprimées que d’un seul côté pour en faire des blocs-notes ou pour remplacer les « post-it ».

-Surligne ou colorie les choses importantes avec des crayons de couleur de bois à la place des surligneurs fluos ou encore utilise des surligneurs qui sont moins néfastes pour l’environnement. Je sais qu’il en existe en bois !

-Utilise une agrafeuse sans agrafe (oui, oui ça existe !) ou encore préfère les trombones au ruban adhésif.

-Opte, si tu le peux, pour un stylo rechargeable, sa durée de vie sera plus longue.

-Utilise des crayons écologiques pour remplacer ceux que tu utilises actuellement. Il existe des crayons faits de matériaux recyclés et il y a même des crayons qui contiennent une graine d’arbre afin de pouvoir le planter lorsqu’il sera trop petit pour être utilisé.

-Bannis les « post-it » ! Je sais c’est difficile d’imaginer pouvoir travailler sans ces petits bouts de papier qui collent, mais si j’y suis arrivée, tu le peux aussi ! J’utilise une feuille du recyclage que je découpe en petits rectangles et sur laquelle j’écris ce que je veux dire ou ne pas oublier. Ensuite, je l’insère où j’en ai besoin (livre ou autre).

-Si tu es capable, essaye de faire du covoiturage pour te rendre au travail.

Épicerie :

L’épicerie, des heures de plaisir ! Je dois avouer que je suis un peu ironique ici. La première fois que j’ai fait l’épicerie après avoir pris la décision de pratiquer le zéro déchet, j’ai bien dû y rester près de trois heures ! J’étais convaincue qu’en sortant de là, j’allais être une experte en épicerie zéro déchet. Pffff ! Je rêvais en couleurs. Pour y arriver sans se décourager, il y a quelques étapes à suivre. Les voici :

-Tout d’abord, se donner du temps. Il faut prévoir environ quatre à cinq semaines avant de se sentir à l’aise dans toutes les sections de l’épicerie.

-Fais le tour des épiceries et des boutiques de ta ville pour dénicher les endroits où tu vas pouvoir acheter tout en pratiquant le zéro déchet. Partir sans savoir où tu vas et sans savoir où trouver ce que tu désires, c’est frustrant et décourageant. Par contre, quand tu sais ce que tu veux et surtout où tu peux l’acheter tout en respectant tes nouvelles valeurs, ça procure un sentiment de liberté, de fierté et de légèreté.

-Ensuite, prends l’habitude de planifier à l’avance ce que tu vas manger dans la semaine. Dresse ensuite la liste de ce dont tu auras besoin pour préparer tes repas et tes lunchs. Tu achètes seulement ce dont tu as besoin.

-Cuisiner davantage, les desserts par exemple, car tu évites tous les emballages inutiles en plus de nombreux produits de conservation, de colorants alimentaires, des sucres qui ne sont nullement bénéfiques pour ta santé.

-Avant de partir de la maison, pense d’apporter ton « kit » zéro déchet : contenants, sacs en tissus pour le sucre, la farine ou autres, des sacs pour y mettre tes fruits et tes légumes, tes noix, tes fruits secs, des sacs réutilisables, des boites ou encore des bacs pour y déposer tes provisions. Finalement, l’indispensable gourde d’eau et une petite collation ! Je ne sais pas si tu es comme moi, mais quand je vais magasiner, j’ai toujours soif ou faim. Afin d’éviter de succomber à la tentation d’acheter un breuvage embouteillé ou d’acheter un petit sac de fromage en grains, je mange avant de partir ou j’apporte quelque chose à grignoter dans la voiture et j’amène ma gourde avec moi. Ainsi, je ne produis pas de déchets et je fais des économies.

-À l’épicerie, il faut refuser les sacs de plastique qu’on te propose quand tu arrives à la caisse. Tu sais ceux dans lesquels les caissiers veulent mettre ta viande, ton poisson, ton liquide à vaisselle ? Oui, oui ceux-là. Ils ne servent à rien alors évite-les le plus possible.

-Demande de ne pas avoir les étiquettes collantes qu’ils mettent sur les choses qu’ils n’emballent pas comme les boîtes de litière pour chat, les caisses de boissons gazeuses…

-Évite les fruits et légumes emballés dans des sacs plastique ou encore pire dans des barquettes de styromousse enrobée dans une pellicule plastique.

-Évite les produits qui ont beaucoup d’emballage comme les bâtonnets de fromage, les biscuits, les petits craquelins en portions individuelles… Choisis plutôt des formats plus gros et sépare-les dans des petits plats réutilisables.

-Opte pour les produits en vrac (noix, fruits secs, farine, sucre, base de soupe…) Tu peux les mettre dans des sacs en tissu ou encore dans un bocal que la boutique aura préalablement pesé. Ça se fait dans les épiceries de produits naturels, chez Bulk Barn et c’est aussi possible dans certaines épiceries.

-Il y a également certaines boucheries qui offrent aux clients la possibilité d’utiliser leurs propres plats en verre pour mettre la viande et les charcuteries. C’est la même chose pour les poissonneries. (Ce n’est pas toutes les épiceries qui acceptent de le faire, il faut demander et ils ont le droit de refuser).

-Tu peux utiliser des sacs tissus pour les pains. Il s’agit de prendre entende avec la boulangerie chez ton épicier. Mais ici aussi ce n’est pas partout qu’ils acceptent et il faut les avertir à l’avance pour qu’ils n’emballent pas les pains que tu vas acheter.

-Essaye d’acheter tes breuvages dans des bouteilles en verre : jus, eau gazéifiée…

La salle de bain :

Dans la salle de bain, il y a également une multitude de choses que l’on peut mettre en place pour pratiquer le mode de vie zéro déchet. Certaines sont plus aisées que d’autres. Cela dépend de ton degré d’implication et de tolérance au changement. Voici les plus importantes selon moi :

-Utilise des lingettes démaquillantes faites soi-même dans un tissu naturel tel le coton, le bambou…

-Utilise des serviettes et/ou des débarbouillettes en tissus naturels. Plusieurs magasins en offrent.

-Utilise une brosse à dents en bambou et de la pâte à dents maison.

-Utiliser une brosse à cheveux en bambou et/ou en poils de sanglier.

-Sers-toi d’un rasoir en acier avec lames. La durée de vie est beaucoup plus longues que les rasoirs en plastique.

-Fabrique ton propre déodorant à partir d’une recette maison ou utilise une Pierre d’Alun ou une pierre de sel de l’Himalaya. Tu pourras trouver tout ça en ligne ou dans les boutiques de produits naturels.

-Fabrique ton propre maquillage ou tes produits de beauté. Il y a de nombreuses recettes de disponibles en ligne ou dans certains livres qui traitent du zéro déchet. Par exemple, dans le livre de Béa Johnson, il y a une recette de Khôl pour les yeux, une autre de fard à joues, une autre encore pour un exfoliant et un démaquillant.

-Fabrique tes produits nettoyants : savons, liquide pour la lessive, shampooing en barre. En ce qui concerne les shampooings en barre, j’en ai essayé quelques uns, mais je n’ai pas trouvé celui qui m’allait, alors j’ai opté pour un shampoing vegan que je me procure chez ma coiffeuse. Ce n'est pas zéro déchet, mais je ne désespère pas d'en trouver un qui me plait !

-Pour faire la lessive tu peux utiliser du savon biologique ou qui respecte l’environnement. Il y a des endroits où tu peux te les procurer en vrac et dans ton propre contenant. Tu peux aussi remplacer l’eau de Javel par du vinaigre, tu peux suspendre tes vêtements pour les faire sécher, tu peux laver à l’eau froide et en fonction lavage rapide.

-Utilise des balles de séchage. Celles-ci sont fabriquées en laine bouillie ou encore en plastique. Elles sont utiles pour enlever la statique et pour diminuer le temps de séchage. Sur celles en laine bouillie, tu peux mettre des gouttes d’huiles essentielles pour que les vêtements sentent bon.

-Si tu es une femme, je vais aborder un sujet qui nous touche toutes une fois chaque mois : les menstruations ! Il existe diverses stratégies zéro déchet pour cette période mensuelle. Certaines sont très différentes de ce à quoi tu es habituée, mais plusieurs femmes en ont fait l’essaie et en sont satisfaites. Tout d’abord, il y a la coupe menstruelle. C’est un petit contenant très souple que tu plies et que tu insères dans le vagin. Une fois à l’intérieur, il reprend sa forme et se place sur le col de ton utérus pour récolter le sang qui s'écoule. Cette méthode ne plait pas à toutes les femmes parce qu’elle est un peu salissante. Tu dois récupérer la coupe avec tes doigts et la nettoyer. Ensuite, il y a les serviettes ou protège-dessous réutilisables. Ils sont fabriqués de la même manière que les serviettes traditionnelles, mais ils sont en tissus. Tu dois donc les nettoyer. Je dois dire que ce n’est pas pire que laver la couche de son bébé. J'ai essayé, je n'étais pas très à l'aise au début, mais je me suis vite habituée. Finalement, il y a les petites culottes spécialement conçues pour les menstruations. Je n’ai jamais testé ce produit, mais j’ai lu des commentaires très positifs à son sujet. Ce produit là aussi est à nettoyer. Par contre, tu ne produiras aucun déchet. Savais-tu qu’une femme utilise au cours de sa vie de 10 000 à 15 000 protections hygiéniques jetables ? C’est complètement fou !

-Si tu n’es pas confortable avec ces propositions, il y a encore les tampons et les serviettes et protège-dessous biodégradables et/ou faits à base de produits naturels qui sont moins dommageables pour l’environnement ou ta santé.

-Pour nettoyer tes oreilles, à la place du coton tige traditionnelle, tu peux trouver des cotons tiges biodégradables ou encore utiliser un oriculi (petite tige de bois ou de métal qui sert à vider les oreilles de leur contenu et qui peut se laver pour être réutilisé) ou tu peux tout simplement prendre le coin d’une débarbouillette.

-Il existe des tissus faits expressément pour remplacer les mouchoirs de papier ou même le papier toilette. Je sais, ce n'est pas tout le monde qui a le goût de laver son papier toilette, mais personne n'est obligé de le faire. Pour ma part, je ne suis pas rendue là !

La cuisine : 

Quand j’ai commencé mes lectures sur le zéro déchet, j’ai découvert que ce mode de vie en était un de minimalisme également. Alors suivant les conseils offerts dans quelques livres dont j’ai fait la lecture, je me suis débarrassée de plusieurs choses dont je ne me servais pas ou pratiquement pas dans ma cuisine. J’en ai fait don à d’autres qui en avaient plus besoin que moi. Je n'ai conservé que ce qui me sert tous les jours ou presque. Alors voici donc mes suggestions pour avoir une cuisine presque zéro déchet :

-Achète en vrac et vide tes achats dans des pots ou des bocaux de verre une fois à la maison.

-Utilise des ustensiles faits de bois, de bambou ou encore de métal.

-Évite le papier d’aluminium et les pellicules plastiques. C’est mauvais pour l’environnement et ça ne sert qu'une fois. Utilise plutôt un film alimentaire en coton imbibé de cire d’abeilles fondue. C’est aussi efficace et réutilisable ! Quand ils ne sont plus bons, ils se décomposent dans la nature facilement puisqu’ils sont faits de tissu naturel.

-Tout ce dont tu te débarrasses, le superflu que tu n’utilises jamais, tu le donnes à un organisme où il sera réutilisé ou tu le recycles.

-Utilise de la vaisselle réutilisable ou lors d’événements, utilise des produits biodégradables.

-Remplace les essuie-tout par des petits tissus que tu pourras nettoyer.

-Opte pour des nappes en tissus naturels plutôt que des nappes en plastique.

-Utilise une machine à café sans capsule et/ou avec un filtre à café permanent.

-Composte tout ce qui peut l’être. Je sais, je sais… le compost ça fait des petites mouches. Savais-tu qu’il y a plusieurs trucs pour te débarrasser de ces petites mouches ? Tu peux utiliser différents vinaigres que tu mets dans un petit contenant et que tu laisses trainer sur le comptoir. Ça attire les mouches et elles se noient dedans. Tu peux aussi mettre ton compost dehors, alors les mouches ne seront pas dans la maison. Il y a aussi des gens qui mettent leur compost au congélateur et là, c’est certain que tu n’auras pas de mouche. En ce qui concerne les petits vers blancs qui se forment dans les poubelles l’été, tu peux utiliser du bicarbonate de soude et séparer, par des couches de papier journal, en différents étages le contenu de ta poubelle de compost. C’est très efficace.

-Procure-toi des plants des fines herbes que tu utilises le plus. Ça sent bon dans la maison et tu fais des économies en n'achetant pratiquement plus d'épices.

-Si tu as besoin d'un appareil de cuisine, essaie de te le procurer dans un magasin d'usagés. Ça te coûtera moins cher et tu donneras une seconde vie à un produit. Ça c'est la réutilisation !

Les animaux de compagnie :

J’adore mon chien et mon chat. Ils sont un peu comme mes enfants. Mais ils produisent eux aussi beaucoup de déchets ! Voici quelques trucs que j’ai découvert pour aider à faire des animaux de compagnie presque zéro déchet :

-Achète des jouets en matériaux recyclés.

-Certaines boutiques vendent des housses lavables pour mettre par-dessus les coussins de tes animaux ou encore que tu peux remplir avec de vieux vêtements ou des vieilles couvertures. Ça permet d'augmenter la durée de vie des ces objets.

-Les déchets des animaux de compagnie ne se mettent pas dans le compost destiné à faire pousser des fruits et légumes pour la consommation humaine. Ça pourrait être toxique pour nous.

-Les excréments des animaux ne se mettent pas dans les toilettes, car certaines bactéries ne sont pas détruites par le traitement des eaux. Elles se retrouvent donc dans les systèmes d’approvisionnements en eau ou dans les cours d’eau. Lorsqu’une grande quantité d’excréments d’animaux pollue les courants d’eau, il en résulte un sévère épuisement d’oxygène dans l’écosystème aquatique, et lorsqu’il y a un manque d’oxygène prolongé, les poissons suffoquent ou deviennent affamés lorsque les plus petits poissons, leurs proies, meurent.

-Tu peux préparer un compost pour les crottes d’animaux à l’aide d’une poubelle en métal dont tu enlèves le fond. Tu enterres ensuite cette poubelle au fond de ta cour et tu y jettes les excréments. Quand elle est pleine, tu enlèves simplement la poubelle pour la déplacer et tu enterres le tout. Ce n’est pas pire que les puisards.

-Utilise de la granule de bois pour la litière ou encore envoies ton animal dehors.

-Essaies de t’approvisionner en nourriture où l'on vend des produits en vrac. Il y en a pour les oiseaux et les petits rongeurs et je sais qu’à certains endroits tu peux également en trouver pour les chats et les chiens.

-Tu peux fabriquer toi-même la nourriture pour tes animaux.

-Tu peux les nourrir avec seulement des restes de table.

-Tu peux acheter en plus grande quantité pour diminuer les sacs de nourriture ou de litière.

-Il existe aussi des recettes naturelles d’antipuces et des shampoings pour les animaux disponibles en ligne.

Finalement, appliquer le mode de vie zéro déchet ne veut pas dire de se débarrasser d’un coup de tout ce qui se trouve dans ta maison au profit de produits zéro déchet. Donne-toi du temps ! Change les choses à mesure qu’elles ne sont plus bonnes ou qu’elles doivent être changées. Change les choses quand tu te sens prêt, sans prendre plusieurs années non plus ! L’important c’est de s’améliorer !

ALLER, VA CONTAMINER TON ENTOURAGE !!!

Geneviève 

Dis quelque chose ici ...
symboles restants.
Vous arrivez ? ( Vous devez vous inscrire )
Ou poster en tant que visiteur
Chargement du commentaire ... Le commentaire sera actualise apres 00:00.

Soyez le premier pour commenter.

Infolette inscription V9

je minscris v7 

En poursuivant votre navigation sur notre site vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles En savoir plus sur les cookies