Banniere Blogue V2

Write a comment

Commentaires en bas de page

La traversée : Poursuivre son rêve à travers le sable

Elle terminait de boucler sa valise quand des coups frappés à la porte avant résonnèrent à l’intérieur. Le cœur battant fébrilement, elle alla ouvrir à sa grande copine, qui tout aussi enthousiaste et émotive qu’elle, se présentait pour le grand départ.

L'année qui s’achevait avait été façonnée d’expériences à la fois motivantes et exigeantes pour les deux camarades et ce, pour de multiples raisons. D’abord, il y avait eu l’idée, une toute petite graine, qui avait germée doucement, avant de s’installer confortablement au plus profond de leur esprit. Grandissant avec leurs recherches et leur exploration du sujet, cette petite graine maintenant plus grande, se transforma en nécessité de faire ce périple désertique, en urgence de réaliser ce voyage au bout du dépassement de soi. Mais encore fallait-il préparer tout ça !

Elles se lancèrent alors frénétiquement dans ce qui leur permettrait de réaliser leur rêve. Parents, amis et collègues les accompagnèrent dans la préparation afin d’assurer l’accomplissement de ce projet, qui représentait pour elles, la possibilité de reconnaitre leurs capacités insoupçonnées, le moyen de se révéler qui elles étaient vraiment, la chance de découvrir leur véritable personnalité.

La jeune trentenaire aux cheveux dorés, saisissant à bras le corps sa brunette alliée, l’attira à l’intérieure pour compléter les derniers arrangements de leur grande traversée. La route serait longue, elles le savaient toutes deux, mais quel défi ! Quel pari inédit que leur réussite, leur victoire, sur la suffocante chaleur de cette terre aride, sur ses indésirables habitants bestiaires, sur les insalubres installations sanitaires des logis de fortune, sur les longues heures abandonnées à elles-mêmes, lors de nuits noires et vides de ce lieu presque inhabité, sur les denrées dépourvues de saveur, sur l’épuisement et l’exténuation causés par le manque de sommeil… Quelle gageure en effet !

Mais rien ne devait les décourager ! Cognant à une porte puis à une autre, s’encourageant et espérant l’ultime montant, elles travaillaient ardemment pour réussir à amasser la totalité de la substance première et absolue, qui leur octroierait le droit à cette extraordinaire épopée. Les jours et les mois se succédaient, parsemés de surprises agréables et de refus regrettables certainement, pour finalement atteindre le principal objectif, soit l’accumulation de cette somme substantielle permettant leur atterrissage en sol africain.

Cette odyssée, inspirée par leur caractère aventureux et leur désir plus fort que tout d’apporter aide et réconfort à tous leurs semblables, aussi petits soient-ils, allait les mener vers ce pays sablonneux aux odeurs épicées, aux routes sinueuses arpentées par les bergers et leurs petites bêtes laineuses, tous protégés par la main de Fatima.

Le grand moment arriva donc où elles quittèrent famille et pays pour poursuivre cette quête rocambolesque, qui allait les conduire jusqu’aux limites et même au-delà, de leur imagination déjà très débridée.

 La terre qui les accueillies fut, au premier abord, douce à leurs yeux, à leurs papilles gustatives et à leur corps, leur offrant tout, ou presque, ce qu’il y avait de meilleur. Elles eurent même la chance de partager de copieux repas parmi de joyeux fêtards, qui s’engagèrent non seulement à les tenir éveillées longtemps, mais aussi à gaver leur estomac de mets succulents et délicats.

Mais l’aventure n’était pas encore commencée, la côte africaine leur faisait signe de la main, bien ancrée de l’autre côté de la Méditerranée. La plus coquine des deux copines, armée de son volant et gantée jusqu’au bout des ongles, les mena triomphalement vers le VRAI lieu de l’expérience trépidante. Le désert les appelait, silencieusement, sournoisement même, mais il le faisait. On aurait pu facilement croire qu’il était muni d’un aimant et que nos deux comparses étaient constituées de milliards de particules microscopiques d’un métal ferreux. Elles étaient indubitablement attirées vers lui. Suivant la voie indiquée sur leur livret de route, elles aboutirent enfin devant cette immense étendue brun orangé, qui allait leur faire vivre l’inexplicable.

Il était majestueux, grandiose, monumental. Il était tentant, irrésistible et cachotier. Ne pouvant lui résister davantage, leur bolide sur la ligne de départ, les deux roses suivirent leur instinct par-delà les limites que leur imposa parfois leur habit de chair, de muscles et d’os. Elles s’attendaient à une expédition ardue, mais elles constatèrent assez rapidement qu’elles se lançaient dans beaucoup plus que cela. Le chemin était délicat dans certaines situations, risqué dans d’autres. Certains moments furent même douloureux, mais jamais insurmontables pour ces deux acolytes. Malgré tous les obstacles rencontrés lors de leur séjour, elles continuaient, elles fonçaient, elles se dépassaient.

Toutefois, à l’arrivée, le combat était gagné ! Le parcours était achevé, surpassant au centuple leur espérance. À travers ce circuit à la fois déstabilisant et enchanteur, elles avaient donné, elles avaient aidé, elles avaient ri et pleuré ! Mais le plus important dans tout ce méli-mélo d’émotions et d’actions, c’est que les demoiselles avaient grandi en sagesse et elles avaient appris à reconnaître qui elles étaient vraiment.

Le chemin du retour, bordé de rencontres tantôt loufoques tantôt touchantes, de paysages majestueux et inattendus, de souvenirs joyeux et prometteurs, leur offrit la joie de constater avec émoi qu’elles étaient en vie et qu’elles n’avaient qu’à continuer d’en profiter. Le meilleur restait à venir !

Geneviève

Dis quelque chose ici ...
symboles restants.
Vous arrivez ? ( Vous devez vous inscrire )
Ou poster en tant que visiteur
Chargement du commentaire ... Le commentaire sera actualise apres 00:00.

Soyez le premier pour commenter.

Infolette inscription V9

je minscris v7 

En poursuivant votre navigation sur notre site vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles En savoir plus sur les cookies